Le Green Village est un écovillage qui utilise des méthodes de construction naturelles et traditionnelles dans le respect de l’environnement et visant l’économie circulaire.

C’est un lieu de vie qui profite aux Jeunes, à l’équipe encadrante et à la communauté locale pour qui des infrastructures sont mises à disposition.

Chaque mois, les Jeunes mettent en place des actions de sensibilisation pour la communauté, et tous les Green Villages auront bientôt la capacité d’organiser des événements de sensibilisation à la protection de l’environnement et l’insertion professionnelle des Jeunes.

A l’avenir, chaque nouveau pays d’action bénéficiera de

plusieurs Life Project Centers, et d’au moins un Green Village.

 

PHILIPPINES

CALAUAN GREEN VILLAGE

Située au Sud de Manille, Calauan est une zone de relocalisation pour des milliers de familles des bidonvilles de la capitale. Pourtant, cette région manque cruellement d’infrastructures et les conditions de vie y sont particulièrement rudes (manque d’emploi, décharges à ciel ouvert, pollution, maladies…). 50% des Jeunes ne terminent pas le lycée et se retrouvent souvent confrontés à la prostitution et à la délinquance.

 

C’est dans ce contexte que LP4Y a lancé en 2013 la construction du premier Green Village, avec pour objectif d’accompagner des Jeunes issus de zones rurales et reculées, et de proposer un modèle écologique, duplicable par les communautés locales.

Chaque jour, 80 Jeunes et 21 ouvriers-formateurs travaillent ensemble à la construction de cet endroit. Composé aujourd’hui de 14 bâtiments en bambou, le Green Village Calauan accueille les formations des Jeunes. C’est également un lieu de vie pour l’équipe encadrante et la communauté locale. 

En 2020, un espace dédié aux événements de 460m² sera inauguré pour l’organisation de séminaires et de colloques spécialisés sur l’insertion professionnelle des Jeunes, l’entrepreneuriat et la protection de l’environnement.

 

Le succès du Green Village Calauan tient en sa capacité d’être un véritable projet collaboratif et utile à la communauté. C’est un modèle pour les Green Villages en projet dans les autres pays.

ECO CONSTRUCTION

Constructions écologiques

en bambou

 

INDE

RAIPUR GREEN VILLAGE

 

En juillet 2015, le gouvernement indien lance « Skill India », une campagne nationale pour faciliter l’accès des Jeunes à des formations techniques courtes et professionnalisantes.

Malgré cette volonté politique, les résultats d’intégration professionnelle à l’issue de la formation ne sont pas satisfaisants. Dans la région du Chhattisgarh, en Inde, la majorité des Jeunes viennent de familles de fermiers et vivent dans des zones rurales : ils manquent de connexion avec le monde du travail et n’ont pas l’habitude d’évoluer dans un milieu professionnel. 

En 2018, en partenariat avec le gouvernement et les centres de formation professionnelle, LP4Y a développé un projet pilote au Green Village Raipur pour implanter un nouveau modèle pédagogique : une formation à l’entrepreneuriat en 3 mois qui compléterait les savoir-faire appris dans les centres de formations de l’état. 

 

Après deux années d’expérimentations, les résultats sont exceptionnels : le taux d’emploi à l’issue de la formation LP4Y est de 75%, c’est à dire 3 Jeunes sur 4 trouvent un emploi décent à l’issue de la formation du Green Village Raipur, contre 5% après avoir suivi une formation classique.

OU À la fin de la première promotion, 95 % des Jeunes avaient trouvé un travail décent correspondant à leur projet professionnel. Un taux d’emploi exceptionnel comparé au 5% pour les Jeunes diplômés issus de formations classiques.

 

En plus d’être un accélérateur à l’insertion professionnelle, le Green Village Raipur a calqué le modèle du Green Village Calauan, visant l’économie circulaire et un impact environnemental positif : bâtiments construits en terre selon une méthode traditionnelle reconnue localement, système de traitement des eaux, tri des déchets, autosuffisance énergétique, monnaie locale et gestion des besoins techniques, monétaires et alimentaires par sept micro-entreprises gérées par les Jeunes eux-mêmes.

 

Après la réussite du modèle du Green Village Raipur, cette pédagogie va être appliquée aux 2 autres Green Village situés aux Philippines et au Vietnam.

 

ECO GROUP

Ingénieurie du paysage, peinture, électricité et plomberie.

Ashish Gour

Coach au

Green Village Raipur

Survolez pour lire le témoignage

VIETNAM

MEKONG DELTA GREEN VILLAGE

 

Aujourd’hui, les challenges du développement socio-économique du Vietnam sont principalement dans les zones rurales.

La situation économique locale et le manque d’offres d’emploi entraînent une migration vers les villes. 

En parallèle, les techniques de formation du système scolaire vietnamien ne sont pas en adéquation avec la situation économique du pays et les besoins dans l’industrie du tourisme, de l’hôtellerie, de l’informatique et d’autres secteurs.

Le gouvernement vietnamien a placé la formation professionnelle et la promotion de l’emploi au coeur de ses objectifs de développement, mais le niveau de qualité de ces formations reste faible, les étudiants ne parlent pas anglais et développent peu de compétences liées au savoir-être.

 

Pour pallier ces manques éducatifs, LP4Y lance son 3ème Green Village dans la province de Can Tho.

Can Tho est une ville située dans le Delta du Mékong, région du Sud du Vietnam. C’est une zone qui devient depuis quelques années un noyau important du développement économique, mais toujours avec une faible proportion de Jeunes diplômés d’universités ou de filiales techniques. 

Le Green Village Mékong a le même objectif que le Green Village Raipur : proposer une formation intensive de 3 mois qui permet aux Jeunes de développer des compétences clés à leur employabilité et les préparer au mieux au monde du travail. 

Depuis mars, l’équipe de catalystes présente sur le terrain a déjà réussi à réunir plus de 30 partenaires autour du projet. Qu’ils soient institutionnels, gouvernementaux ou corporate, tous s’engagent pour créer un écosystème d’intégration sociale et professionnelle pour les  Jeunes victimes d’exclusion.

En septembre, l’équipe encadrante accueille sa première promotion de 20 Jeunes. En  partenariat avec le Can Tho Association of People with Disabilities (CAPD), ce premier programme sera composé exclusivement de Jeunes femmes, dont 10% possèdent un handicap.