Les programmes aux Philippines

Manille

LPC Tondo, depuis 2011

 

Coincés entre conteneurs et zones industrielles, le bidonville de Tondo rassemble des dizaines de milliers de personnes vivant dans des conditions insalubres. Parmi elles, des Jeunes filles ayant vécu des grossesses précoces élèvent leurs enfants dans des conditions précaires. Elles n’osent pas rêver d’une vie meilleure. Leurs histoires sont variées : rupture familiale, abandon, addictions, violences familiales... Avec leurs familles, elles vivent dans de petites baraques de planches récupérées, de tôles et de bâches, souvent de moins de 10 m², sans eau ni électricité. Quand la situation devient ingérable, elles fuient leur famille pour se protéger des violences domestiques.
Au sein du Life Project Center, 45 Jeunes mamans animent trois programmes. Le premier, Aurora fabrique des produits cousus et brodés pour la petite enfance. SoLareto (solution technique qui a pris le relais des containers 3S, aujourd’hui dépassés) loue et installe des lanternes solaires chargées par des panneaux individuels placés sur les toits. Bloom, une école de vente soutenue par Mars-Wrigley et Nestlé, se réinvente complètement puisque son modèle économique n’était pas viable. Aujourd’hui, Bloom complète l’activité d’Aurora à travers la production de jouets d’éveil. Enfin, la crèche LP4Y est l’un des enjeux les plus importants du centre de Tondo. Sans lui, les Jeunes mamans ne pourraient pas poursuivre le rêve de leur vie : trouver un métier décent pour sortir de la pauvreté et offrir à leurs enfants une vie meilleure.

Bloom

Ateliers de produits uniques cousus et brodés

SoLareto

Location de lanternes solaires

Aurora

Ateliers de produits uniques cousus et brodés

Little Angels nursery

Offrir un lieu d'éveil aux enfants des Jeunes mamans alors qu'elles travaillent à construire leur avenir

LPC Payatas, depuis 2010

 

Depuis plusieurs années, les communautés les plus pauvres de Quezon City partent pour se reloger au nord de la ville. Plus de 100 000 personnes se sont réinstallées autour de l’ancienne décharge de Payatas, une des trois zones les plus pauvres de Manille. À la suite de maraudes et grâce à l’accueil de l’équipe municipale, LP4Y a pris la décision d’installer un centre dédié aux Jeunes femmes et mamans, souvent les plus en danger. Le centre offre un lieu de vie pour le staff, quatre grandes salles de formation et une jolie terrasse qui permet l’organisation de cérémonies ou de réunions. En mars 2018, le centre a accueilli les premiers Jeunes autour de Fashion 4 Youth, une activité reposant sur la création de design sur textiles imprimés. Une seconde équipe est arrivée en 2018 et travaille sur l'ouverture d'un club de sports, PayataSport, accessible pour toute la communauté.

Fashion 4 Youth

Création de textiles imprimés aux designs originaux

PayataSport

Club de sport proposant des sessions sportives et du plaidoyer autour du bien-être pour la communauté de Payatas.

LPC Taguig, depuis 2014

Situé près des pistes de l’aéroport de Manille, ce center accueille un programme ainsi que des Entrepreneurs. Les bidonvilles ne manquent pas dans cette partie de la capitale philippine et paradoxalement, le quartier des affaires n’est pas loin, ce qui permet aux Jeunes de mettre un pied dans le monde professionnel. Les Jeunes gèrent une activité micro-économique, le Healthy Corner. Service à la clientèle et professionnalisation sont les leitmotivs de cette équipe très active qui vient de s’équiper d’une cuisine professionnelle. Leur service traiteur est très apprécié par des entreprises comme Servier, Lazada ou Capgemini. En 2018, les challenges seront d’améliorer la qualité des produits, de réduire les déchets et de participer à plus d’événements. 

Healthy Corner

Promotion d'une alimentation saine et équilibrée

Calauan

LPC Green Village, depuis 2013

Depuis 2009, des milliers de familles ont été expulsées des bidonvilles de Manille vers des sites de relocalisation, tels que Calauan, au sud de la capitale. Calauan manque pourtant d’infrastructures : décharges en plein air et rivières polluées sont le quotidien des familles. Toutes n’ont pas accès à l’eau courante, ni à l’électricité. Pour des raisons financières, 50% des Jeunes arrivent à l’âge adulte sans avoir terminé le lycée. Face à la prostitution, à la violence des gangs et aux addictions, difficile de penser à l’avenir.
Pour répondre à cette urgence, LP4Y a lancé en 2013 la construction d’un Green Village. Son objectif est d’expérimenter des technologies et modes de vie respectueux de la nature et duplicables par les communautés locales. Le centre souhaite aussi accueillir des échanges et des séminaires portant sur des problématiques abordées par le Green Village (entrepreneuriat social, insertion professionnelle des Jeunes, protection de l’environnement…). Le site accueille 80 Jeunes par an à travers trois programmes. Eco-construction concentre son activité sur la formation des Jeunes à la construction de bâtiments en bambou et des techniques traditionnelles. Green Garden offre des services liés à l’écologie : paysagisme, traitement des eaux, recyclage, toilettes sèches, production de compost... Deco’Me, le troisième programme est centré autour de la décoration intérieure et de l’ameublement. Un véritable succès salué par le Prix Convergences dans la Catégorie Internationale en juin 2017. Après avoir construit 12 bâtiments et installations écologiques, grâce à l’expertise des Jeunes et des formateurs, les équipes se lancent dans la fabrication de maisons à étages. Plus de 10 maisons et bâtiments restent à livrer d’ici l’été 2020. Un projet ambitieux dont le concept est aujourd’hui répliqué avec la construction d’un Green Village à Raipur, dans le Chhattisgarh, au centre de l’Inde. Des projets sont aussi à l’étude au sud du Vietnam, au Népal et au Myanmar.

Vidéo Green Village - Avril 2018

Green Garden

Eco-services: eaux, déchets et plantes

Eco-Construction 

Construction de bâtiments écologiques en bambous et matériaux traditionnels

Deco'Me

Construction de mobiliers écologiques en bambous et matérieux traditionnels

Cebu

LPC Cebu, depuis 2010

Situé sur l’île de Mactan, au large de Cebu, le vieux bungalow du Life Project Center de Lapu-Lapu a fait peau neuve. La couverture en bambou de l’atelier du programme My Craft a été remplacée par un vrai toit étanche. Les Jeunes disposent aujourd’hui d’une cuisine, de sanitaires et d’un espace commun couvert : un luxe pour ces Jeunes qui vivent dans des conditions insalubres, sans eau courante ni électricité !

Issus de familles nombreuses, ils sont nombreux à ne pas avoir terminé le lycée ou même l’école primaire. Ils sont fiers de présenter leur centre aux visiteurs et mettent plus d’ardeur que jamais dans le recrutement de nouveaux Jeunes ! Les Jeunes de My Craft s’investissent dans la création, la production et la vente de bougies en bambou suivant un processus respectueux de l’environnement.

My Craft

Artisanat de bougies "sur mesure"

Les programmes Origin

Dans les maisons d’arrêt de Lapu-Lapu et d’Iligan, les conditions de vie se durcissent de jour en jour. Ils sont 2300 prisonniers à Lapu-Lapu pour 800 places, 1200 pour 400 places à Iligan. Les cellules sont divisées en deux niveaux de 1,5 mètre - impossible de se tenir debout ou de s’allonger tous en même temps. Les trois repas par jour ne sont pas assurés. Malgré ces conditions de survie, 32 Jeunes suivent les programmes Origin. À Lapu-Lapu, 16 Jeunes hommes en attente de jugement depuis des années gèrent une fabrique de bijoux. A Iligan, le programme a repris en septembre 2017 après une période de fermeture suite au siège islamiste à Marawi (à 25 km). L’activité économique a été réorientée : avec des tissus traditionnels, les Jeunes créent des accessoires comme des sacs oudes pochettes.

LPC Iligan City Jail

Origin Iligan

Atelier de couture avec des tissus traditionnels

LPC Lapu Lapu City Jail 

Origin Cebu

Réalisation de bijoux ethniques 

Iligan

Un second programme a ouvert très rapidement avec les Jeunes chiffonniers de la décharge voisine de « landfill ». Ces 30 Jeunes aux expériences si différentes apprennent rapidement à s’enrichir les uns des autres : pour les uns, par l’apprentissage de la langue des signes, pour les autres, par la découverte d’un quartier délaissé des faubourgs du sud de Cagayan de Oro et à proximité du traitement des ordures. Ces apprentissages créent une dynamique forte pour l’équipe du centre, rapidement rejoint par les Entrepreneurs en stage, en recherche d’emploi ou ayant un premier emploi. Régulièrement, le Stars Club de Iligan vient à la rencontre des nouvelles équipes pour une journée d’échanges. Les Jeunes du centre s’investissent dans le café Hear Us et dans Yummy, qui produit des snacks nutritifs.

LPC Iligan, depuis 2016

Yummy CDO

Réalisation de snacks diététiques

Hear Us 

Café - école

Découvrez les programmes dans les pays :

Contactez-nous

Modèle d'innovation sociale frugale et efficace

LP4Y est Membre de

LP4Y Alliance

       USAngleterre                 Luxembourg

        BeLgique

        PhIlippines

     VietnAm

          INde & Nepal

     FranCe

   IndonEsie

Suivez-nous

  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Facebook App Icon
  • YouTube Social  Icon